Quatuor Stanislas

Depuis  sa fondation en 1984, le Quatuor Stanislas aura donné plus de sept cents concerts en formation de quatuor ou dans le cadre élargi de l’Ensemble Stanislas, présenté plusieurs centaines d’œuvres, dont de nombreuses en créations mondiales, enregistréplus d' une trentaine de disques et entrepris des tournées sur quatre des cinq continents.
 
Avec le soutien de ses partenaires régionaux, il mène avec persévérance une politique de diffusion sur l’ensemble des quatre départements lorrains, avec une priorité marquée en direction des populations habituellement éloignés des circuits culturels. A Nancy, sa saison salle Poirel a permis à un public fidèle de découvrir des dizaines d’œuvres de compositeurs de grande valeur, souvent ignorés des organisateurs de concerts, à côté du grand répertoire classique et romantique, comme par exemple  l’intégrale des seize quatuors de Beethoven achevée en 2012.   En 2014, il a monté un spectacle musical poétique et burlesque avec le chanteur-altiste-siffleur Bertrand Causse, mis en scène par Henri de Vasselot, dont le succès a été tel qu'il  a été repris en octobre 2015 au Centre Dramatique National de Nancy, avant d'être programmé  en juillet 2016 dans le cadre du Festival Off d'Avgnon. 

La musique de notre temps est au cœur de sa démarche: ainsi, outre des dizaines de créations d’œuvres contemporaines, il est à l’origine d’événements de grande envergure, tels que les venues à Nancy d’Henri Dutilleux, de George Crumb, de Klaus Huber et de György Kurtag, pour des rétrospectives consacrées à leurs œuvres, en collaboration avec l’Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy et du Conservatoire de Région. 
 

Le Quatuor et l'Ensemble Stanislas ont déjà publié une trentaine de  CD, particulièrement bien accueillis par la presse spécialisée. Le disque consacré aux quatuors de George Crumb, Henri Dutilleux et Raymond Depraz a été salué comme «  version de référence » par la revue Diapason, et a obtenu le« Recommandé » de Répertoire des Disques Compacts. L'intégrale  des quatuors et de la musique de chambre pour cordes de Joseph-Guy Ropartz a été  qualifiée « d’événement discographique » par la revue Diapason (« 10 » de Classica-Répertoire, « 5 diapasons », « Choc du Mois» du Monde de la Musique ). Ont suivi des enregistrements consacrés à Florent Schmitt, Maurice Emmanuel, Jean Cartan et Louis Thirion ( 4 étoiles de Classica, 5 Diapasons, « Higly recommended » by Fanfare USA, "Joker" de Crescendo etc…). A l’occasion du trentième anniversaire ont été publiés  un CD et un DVD consacrés à deux piliers du répertoire, les quatuors de Debussy et de Ravel. En 2017 paraîtra un nouvel album consacré aux trois quatuors d’Henri Sauguet.

Depuis son premier périple asiatique en 1988 (Japon et Taïwan), puis son premier succès parisien en 1994 (festival « Présences » de Radio-France), le Quatuor Stanislas a sillonné la France et effectué des tournées dans de nombreux pays d’Europe (Allemagne, Suisse, Belgique, Italie, Espagne, Bulgarie, Russie), ainsi qu’en Afrique, au Moyen-Orient et  en Amérique du Sud. Depuis ses débuts aux Etats-Unis en 1996 qui lui avaient  valu des éloges particulièrement enthousiastes du critique du Washington Post, le Quatuor Stanislas y retourne régulièrement pour des concerts et des classes de maîtres à l’invitation des universités de West Virginia, de North Carolina, et tout récemment, du Wyoming.
 
Après  une importantes  tournée en Russie en 2006, le Quatuor Stanislas était pour la quatrième fois en Amérique du Sud  en août 2012,  avec des concerts en Argentine, où il était à nouveau à l'affiche du Festival Musical de Buenos Aires, et au Brésil (Sao Paulo, Uberlandia, festival Musica Nova de Ribeirao Preto  etc...). Le critique du quotidien "La Nacion" de Buenos Aires a rendu hommage à la "formidable interprétation et à l'art subtil du Quatuor Stanislas" dans le quatuor de Debussy.

En juin 2014, le Quatuor Stanislas s’est produit dans le magnifique Théâtre Stanislas de la Résidence Royale de Varsovie dans le cadre du Royal Łazienki Music Festival. 

 

Les musiciens

 

Laurent Causse, violon

Premier prix de violon et de musique de chambre au Conservatoire national Supérieur de Paris, premier nommé. Se perfectionne auprès de Régis Pasquier, Jean-Jacques Kantorow et Salvatore Accardo. Premier violon du Quatuor Viotti de 1986 à 1989. Actuellement, "super-soliste" à l'Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy et professeur de violon au Conservatoire National de Région de Nancy.

 

Bertrand Menut, violon

Après avoir commencé ses études musicales à Brest, sa ville natale, il se perfectionne auprès de Pierre Doukan et de Gérard Poulet à Paris, où il obtient trois médailles d'or. De 1991 à 1998, il occupe un poste de soliste à l'Orchestre Pasdeloup, avant d'entrer en 1999 à l'Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy.

 

 Marie Triplet, alto

Médaille d’or d’alto du Conservatoire National de Région de Strasbourg, elle se perfectionne à Düsseldorf auprès de Gunter Ojstersek, et suit des masterclass avec Serge Collot, Jean Sulem et Nicolas Bône.
Titulaire d’un CA d’alto, elle est actuellement professeur au Conservatoire Régional du Grand Nancy.

 

Jean de Spengler, violoncelle

Obtient une Licence de Concert à l'Ecole Normale de Musique de Paris et étudie à la Hochshule für Musik de Vienne avec André Navarra pour le violoncelle et avec les membres du Quatuor Alban Berg pour la musique de chambre. Violoncelle solo à l'Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy de 1983 à 2016, il est le fondateur et le responsable artistique de l’Ensemble Stanislas.

 

STANISLAS QUARTET

 

Founded in 1984, the Stanislas Quartet was named after Stanislas Lescinsky, King of Poland and the last Duke of Lorraine, who made Nancy his renowned capital.
 Alone  or as part of a larger group, the Stanislas Quartet and Ensemble  became one of the more interesting french ensembles, notable for the quality of their interpretations as well as the originality of programming.
 
Nationally acclaimed in the festival of « Presences 94 » sponsored by Radio France - Paris, they have also performed in numerous festivals and concerts in France and abroad (Germany, Switzerland, Belgium, Italy, Spain, Bulgaria, Russia, Northern and Southern America, Japan, Taïwan, Middle East, Africa).
 
In March 96, the Stanislas Quartet made its debut in the USA (Washington DC, West Virginia and North Carolina), having great success with the public and press. Mark Carrington, in the Washington Post, described its performance  as « particularly effective ». Since then, the quartet  is regularly reinvited for some series of masterclasses, concerts and recordings by the universities of West Virginia, North-Carolina or Wyoming.
 
Each year, they have a concerts-series in Nancy with an enthusiastic and ever increasing public. They play frequently throughout the region of Lorraine where they have given more than three hundred concerts for diverse audiences.
 
The music of our era, is at the centre of the ensemble's activities: to the extent that, in addition to numerous first performances of contempory works, the organisation of events such as invitations to Nancy of Henri Dutilleux, George Crumb, Klaus Huber or György Kurtag for retrospectives of  their works, including meetings and masterclasses in collaboration with the Symphony Orchestra and the Conservatoire of Nancy.
 
The Stanislas Ensemble and Quartet have already recorded  almost thirty  compact discs,warmly received by international critics. The  CD with works by George Crumb, Henri Dutilleux and Raymond Depraz, acclaimed by the music magazine Diapason as being a "recording of reference". The Stanislas Quartet undertook the world premier recording of the six string quartets of Joseph-Guy Ropartz, followed by recordings dedicated to Florent Schmitt, Maurice Emmanuel, Jean Cartan and Louis Thirion ( "10" by the magazine Classica-Répertoire, “Recommended” by Classica "CD of the Month" by Le Monde de la Musique, “Higly recommended” by Fanfare /USA, “Ring” by Classique-Infos, “Joker” by Crescendo etc…)

In 2001, the quartet played for the first time in South America, giving three concerts at the Francia-Venezuela Festival of Caracas, followed by a tour of the main towns of the country. In April 2006, the Stanislas Quartet appeared for the first time in Russia (Volgograd, Novossibirsk, Perm and Moscow). In 2007, 2009 and 2012, the quartet undertook some important series of concerts in Argentina (Cordoba, Rosario, Buenos Aires), and in Brasil (Sao Paulo, Brasilia, Belo Horizonte, Juiz de Fora, Ouro Preto, Ribeirao Preto etc…), warmly acclaimed by the public and the critics.

 

Stanislas Quartet Artists

 

Laurent Causse, violin 

Received the « Premier Prix », a degree with highest honors, in violin  and chamber music from the  Conservatoire National Supérieur de Musique of Paris. He worked with such artists as Régis Pasquier, Jean-Jacques Kantorow and Salvatore Accardo. From 1986 to 1989, he was first violinist with the Viotti Quartet and at present is the concertmaster of the Orchestre Symphonique de Nancy, and teacher at the Conservatoire National de Région in Nancy.

 

Bertrand Menut, violin 

Started hes first musical studies in his hometown Brest (Brittany),  before moving on to Paris, where he studied with Pierre Doukan and Gérard Poulet, obtaining three gold medals. From 1991 to 1998 lead-violin in the “Orchestre Pasdeloup”  Paris, and since 1999 member of the Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy.

 

Marie Triplet, viola

Received a golden medal from the Conservatoire National de Région of Strasbourg, before studying in Düsseldorf with Ojstersek and attending masteclasses with Serge Collot, Jean Sulem and Nicolas Bône. At present Professor  at the Conservatoire National de Région in Nancy.

Jean de Spengler, cello

Obtained a degree in cello and chamber music from the Ecole Normale de Musique of Paris and studied cello at the Hochschule für Musik of Vienna with André Navarra, and chamber music with members of the Alban Berg Quartet. Principal cellist of the Orchestre Symphonique de Nancy from 1983 to 2016, he is  artistic manager  of the Ensemble Stanislas